Hier, au Pharo à Marseille, le prince Albert II de Monaco était heureux de participer à la création de l’Union de l’Apiculture de l’Europe et de la Méditerranée (UAEM). Un projet qui regroupe 42 pays et qui a pour objectif de sauver les abeilles et préserver l’avenir de notre planète