Du miel et des abeilles …

Les services rendus par les abeilles à l’agriculture commencent à peine à être évalués que l’espèce voit jours après jours ses effectifs diminuer. Sans sacrifier la nécessaire lutte contre la multiplicité des causes qui participent à leur disparition, dont l’utilisation excessive et non contrôlée des produits phytosanitaires, le repeuplement de nos territoires par l’abeille est une urgence dont il faut se préoccuper sans attendre.

En Europe, pour satisfaire la pollinisation des cultures, il manquerait aujourd’hui 13 millions de ruches car la filière apicole, trop peu structurée, (3% des apiculteurs en Europe sont des professionnels), ne permet pas de développer efficacement la sélection des reines et essaims, l’amélioration génétique et la professionnalisation des métiers de l’apiculture et de l’apidologie […]

Article complet à consulter ici :